Récupérer une VM en état « incorrect »

Samuel Chevalley
6 septembre 2018

Se connecter sur l’ESXi en ssh où se situe la VM et effectuer :

esxcli vm process list

Récupérer le « World ID » de la VM puis :

esxcli vm process kill -t force -w WorldId

Il est possible de vérifier que tous les process ont bien été killé via un « ps » ou un « lsof »

Retrouver les anciens noms des interfaces réseaux sur rhel 7/CentOS 7 (eth0)

Samuel Chevalley
27 août 2018

Sur CentOS / RHEL 7, un nouveau nom d’interface a été introduit :

# ip addr show
.....
eno1: [BROADCAST,MULTICAST,UP,LOWER_UP] mtu 1500 qdisc pfifo_fast state UP qlen 1000
link/ether 6c:0b:84:6c:48:1c brd ff:ff:ff:ff:ff:ff
inet 10.10.10.11/24 brd 10.10.10.255 scope global eno1
inet6 2606:b400:c00:48:6e0b:84ff:fe6c:481c/128 scope global dynamic
valid_lft 2326384sec preferred_lft 339184sec
inet6 fe80::6e0b:84ff:fe6c:481c/64 scope link
valid_lft forever preferred_lft forever

Lire la suite Retrouver les anciens noms des interfaces réseaux sur rhel 7/CentOS 7 (eth0)

Création compte sftp chrooté

Samuel Chevalley
13 juin 2018

Créer un groupe dédié :

# groupadd sftpusers

Créer le user (ici exemple avec le user toto) :

# useradd -g sftpusers -d /incoming -s /sbin/nologin toto
# passwd toto

Vérification :

# grep toto /etc/passwdtoto:x:500:500::/incoming:/sbin/nologin

Lire la suite Création compte sftp chrooté

Récupérer la place prise par les fichiers supprimés sur un FS

Samuel Chevalley
7 juin 2018

Les fichiers tagués « deleted » sont des fichiers supprimés mais dont la volumétrie est toujours sur le FS car ils sont toujours utilisés par un processus actif.

[root@machinetest ~]# lsof /var/ | grep deleted
nginx     29489      maps    6w   REG  253,9   522460 2735 /var/log/nginx/toto.access_log-20180413 (deleted)
nginx     29489      maps    7w   REG  253,9   235756 4482 /var/log/nginx/toto.error_log-20180413 (deleted)

 

Il est possible de forcer le système à désallouer l’espace consommé par un fichier en cours d’utilisation en forçant le système à tronquer le fichier via le système de fichiers proc en utilisant la commande : echo > /proc/pid/fd/fd_number

[root@machinetest ~]# echo > /proc/29489/fd/6
[root@machinetest ~]# echo > /proc/29489/fd/7

 

Variables en Shell Bash

Samuel Chevalley
30 mai 2018

Manipulation de variables simples

var=val ou var="a b"
affectation de la variable "var"
$var ou ${var}
contenu de la variable "var"
${#var}
longueur de la variable "var"
export var ou declare -x var
exportation de la variable "var" vers les shells fils
set
affichage de l'ensemble des variables définies dans le shell
unset var
suppression de la variable "var"

Lire la suite Variables en Shell Bash

Action sur événement avec Incron

Samuel Chevalley
5 avril 2018

Incron est le diminutif de inotify crontab qui est donc un outil qui exécute des actions selon des événements du système de fichiers.

Comme avec crontab, modifier la incrontab avec :

incrontab -e

 

Le format est du type :

<chemin> <type d’événement> <commande à exécuter>

Exemple : /etc/httpd/conf.d/monsite.cfg IN_MODIFY /home/apache/reload_apache.sh

Remarque : Il vaut mieux passer par un script plutôt qu’une commande directement car ces dernières ne sont pas toutes reconnues …

Lire la suite Action sur événement avec Incron

Reverse proxy Nginx

Samuel Chevalley
23 mars 2018

Nginx est un serveur http asynchrone, à la différence d’Apache qui créer un processus par connexion, nginx lance une série de workers qui vont chacun être capable de gérer de multiples connexions.
 

Architecture

Architecture simple, un serveur sur le lan et un reverse proxy nginx en frontal pour les appel depuis l’extérieur :

shema_infra_reverse_proxyLe nom dns utilisé sera monsite.com (il pointe donc sur le nginx qui lui fera le routage vers le serveur en interne).

Lire la suite Reverse proxy Nginx

Modifier runlevel ou password root (et les fichiers comme /etc/fstab) via grub

Samuel Chevalley
20 mars 2018

1 – Entrer dans le grub (il faut taper sur n’importe quelle touche au boot)

2 – Taper sur « e » sur le noyau à éditer

3 – Chercher la ligne qui commence par « linux » ou « kernel » et taper sur « e »

4 – A la fin de la ligne après un espace mettre « 3 » (pour un runlevel 3 par exemple) ou mettre « init=/bin/bash » (pour pouvoir booter et modifier le mdp root ou faire des modif sur la fstab par exemple)

linux /vmlinuz-3.1.9-1.fc16.x86_64 root=/dev/mapper/VolGroup-lv_root ro rd.md=0 rd.dm=0 rd.lvm.lv=VolGroup/lv_swap quiet 3

(il faudra remonter le FS en wr si vous voulez faire des modif : « mount -n -o remount,rw / »)