Optimiser l’utilisation de la RAM/SWAP sous Linux

Samuel Chevalley
22 juillet 2016

Afin d’affiner l’utilisation de la RAM et du SWAP, on peut dire à Linux quand il doit commencer a écrire sur le disque dur dans l’espace d’échange appelé SWAP afin de délester la RAM.

En Clair :

  • vm.swappiness = 0 – Linux utilisera le HD en dernière limite pour éviter un manque de RAM.
  • vm.swappiness = 60 – Valeur par défaut de Linux : à partir de 40% d’occupation de Ram, le noyau écrit sur le disque.
  • vm.swappiness = 100 – tous les accès se font en écriture dans la SWAP.

Pour connaître les réglages de swappiness :

[root@toto ~]# cat /proc/sys/vm/swappiness
60

 
Afin de modifier le paramètre de swappiness, il faut éditer le fichier /etc/sysctl.conf en root et ajouter cette ligne (ici swappiness = 10, ce qui veut dire que le système swapera lorsque la RAM aura atteint les 90% d’utilisation) :

vm.swappiness = 10

 
Lancer ces commandes en root qui vont désactiver la SWAP pour la relancer avec les nouveaux réglages :

swapoff -a
swapon -a

 
Vous pouvez aussi changer les variables par cette commande en root, mais elles auront normalement disparu au reboot

sysctl vm.swappiness=10